:: Les Clans :: Clan du Vent :: Camp :: Grande Place

Un chaton toujours plus turbulent. [PV Bichette]

avatar
Jeune félin
Voir le profil de l'utilisateur
Jeune félin
PUF : Pepo/Brumy/Danette
Multi-comptes : ///
Féminin
Heart Points : 460
Lun 18 Déc - 23:48
Le soleil était à son zénith.

Une fois de plus, Souffle du Faucon m'avait abandonnée dans la Pouponnière en laissant une souris bien grassouillette à mon intention derrière lui. Il était sûrement parti pour une patrouille et aiderait ensuite pour l'entraînement d'apprenti. J'avais toujours l'impression que mon cher papa passait ses journées à courir partout, voir même plus que les autres guerriers.

Etait-ce de ma faute?

Tandis que je réfléchissais à cela en terminant ma souris, confortablement installée devant un tronc d'arbre sur le quel les apprentis faisaient leur griffes, mon regard se posa sur la Pouponnière. Entre Boule de Rêve et Patte Écarlate qui n'avaient qu'une lune, leur mère qui était d'une sévérité extrême et ne cessait de me reprendre à chaque mouvement ou cri qui la dérangeait, et entre Fleur de Cerisier dont les petits n'étaient même pas encore nés, je m'ennuyais ferme.

Nuage du Loup, quant à lui, était parti chasser avec d'autres apprentis, me laissant toute seule pour lui.

Soupirant après avoir enterré les restes de mon repas, je me roulai sur le dos et regardai le camp sous une toute nouvelle perspective qui me fascina. Le ciel était à présent vert, terreux et avec quelques tâches blanches, tel des nuages, et le sol était maintenant d'un bleu éclatant, tandis que la Pile de Gibier était à l'envers.

En regardant les "nuages" de ce nouveau "ciel", je me disais que je n'aimai vraiment pas la Mauvaise Saison, mais pas pour les mêmes raisons que les grands, non; moi, c'était parce qu'à cause de cette saison, personne n'avait le temps de jouer avec moi et ça, c'est vraiment nul!

C'est alors qu'une guerrière à l'envers pénétra mon champ de vision en approchant la pile de gibier. Une grande femelle montée sur ses longues pattes au pelage sombre rayé de noir. Je me remit aussitôt à l'endroit et accourut vers elle. Me dissimulant derrière la pile, mon pelage se fondant parfaitement avec la couleur des proies, je l'observait furtivement s'éloigner.

Je la reconnaissais à présent: Biche Mélancolique, une femelle à l'air toujours triste et, si je ne me trompais pas, la mère de Nuage Ensoleillé, notre apprentie-guérisseuse. Est-ce que sa fille était le soleil qui illuminait sa vie? Un peu comme moi avec mon père? Je l'ignorait, mais en tout cas, j'avais envie de jouer et elle ne m'avait pas vue.

M'approchant en rampant, contournant la pile, j'essayai d'être la plus discrète possible, pour ensuite me préparer à l'attaque. Je pris appuie sur mes pattes arrières comme je pu, avant de finalement sauter sur la femelle, essayant de la renverser dans un grand cri de guerre.

_________________
"La brume nous recouvre et nous emmène dans nos plus beaux rêves ou nos pires cauchemars"




Cadows et autres:
 


Brumy miaule en #660066
avatar
Jeune félin
Voir le profil de l'utilisateur
Jeune félin
PUF : Illu
Multi-comptes : Boule de Menthe
Féminin
Heart Points : 625
Jeu 21 Déc - 18:13
"La patrouille du matin est revenue ! La patrouille du matin est revenue !
"

En entendant ces cris, la guerrière fatiguée d'avoir passé la matinée à chercher de la nourriture eut envie de se cacher derrière l'assez gros lapin qu'elle portait entre les dents. Elle était complètement terrifiée à l'idée que l'on  puisse vouloir venir la féliciter, mais fort heureusement personne ne vit la voir.
Les venteux, déjà pas bien gros en temps normal, étaient bien plus intéressés par ce que la patrouille du matin ramenait plutôt que les membres de patrouille en elle-même. La noiraude fit la grimace, la mauvaise saison était bien dure pour le clan du Vent.


Biche Mélancolique porta un regard fatigué vers le ciel certes nuageux, mais bleu. La chatte soupira à la vue du soleil au zénith.  Non seulement le clan des étoiles leur avait envoyé de la neige pendant la nuit, ce qui est déjà assez embêtant pour la chasse, mais en plus, avec un tel temps, les patrouilles étaient visibles à des kilomètres à la ronde dans les landes.
Enfin, désormais, tous ces problèmes de patrouilles n'étaient plus le problème de notre belle noire, elle était rentrée avec une assez belle prise.
Son devoir accompli, la noiraude ne rêvait désormais que de sa couchette d'herbe morte calée bien au chaud contre une souche d'arbre mort!


Tout en s'approchant de la pile de gibier, à petits pas pressés, la mélancolique songea vaguement qu'il serait de bon ton d'aller prévenir sa fille qu'un des guerriers de la patrouille avait été griffé à l’œil par un écureuil. Elle le ferait plus tard, au moins, cela serait une occasion en or pour pouvoir parler à sa fille, débordée depuis la maladie de son mentor.

Posant doucement le léporidé mort sur la pile du garde-manger, Biche Gracieuse recula de quelques pas pour admirer son lièvre trônant sur une pile de gibier à demi enterrée dans la neige, une idée de Nuage Ensoleillé, pour garder la nourriture fraîche et pouvoir la manger plus tard. Son cœur gonflant d'amour à la pensée de l'ingéniosité de sa fille apprentie guérisseuse, la guerrière ne sentit que peu de temps après un petit choc contre sa cage thoracique.

Son passé refaisant immédiatement surface, la guerrière bondit de quelques pas en arrière pour faire face au danger. Elle sortit les crocs, prête à corriger le vilain mâle ayant voulu la monter par-derrière... mais elle se rendit presque immédiatement compte que ce n'était pas un mâle ni même  un guerrier, mais la fille de Souffle de Faucon.

La guerrière abandonna immédiatement sa position d'attaque/ défense pour ne pas effrayer la chatonne puis lui sourit doucement, d'un air timide.  Baissant avec douceur le regard pour pouvoir regarder la jeune féline marron, elle lui demanda d'un petit miaulement, presque inaudible, si elle allait bien.
"Que fais-tu hors de la pouponnière ? Avec cette neige, tu risques d'attraper la mort" lui demanda-t-elle toujours aussi doucement. "Tu n'es pas avec Souffle du Fau...?" essaye de continuer Biche Mélancolique, mais elle n'arriva pas à prononcer la totalité d'un nom d'un mâle.

_________________
Patte d'Os- Nuage d'Os

Boule de Menthe
avatar
Jeune félin
Voir le profil de l'utilisateur
Jeune félin
PUF : Pepo/Brumy/Danette
Multi-comptes : ///
Féminin
Heart Points : 460
Jeu 21 Déc - 19:01
Tout d'abord, la femelle prit une position de défense, ce qui me fit sursauter et reculer, puis, elle me vit et son regard s'adoucit, ce qui me rassura fortement. Je repris donc mon sourire, lui rendant le siens. Elle me demanda alors ce que je faisais hors de la pouponnière, me faisant la morale sur le fait que j'allais attraper froid, et me demanda où était mon père, sans pour autant finir son nom, ce qui m'étonna légèrement. Penchant légèrement la tête sur le côté avec interrogation, je demandai avec innocence et candeur:

"Souffle du Faucon? Il est parti patrouiller encore une fois."

Puis, bombant le torse, je me fis aussi grande que je pu, malgré mes pattes un peu plus petites que celles des autres chatons de mon âge, bien qu'il n'y avait actuellement aucun chaton de mon âge dans le Clan, et prit un côté fier.

"Mais j'ai pas peur du froid! Je suis forte! Même mon papa me dit souvent que je suis forte, alors je le suis forcément! Un jour, je serai chef du Clan, j'en suis sûre!"

Je fis un grand sourire et eut soudain une idée. Pourquoi ne pas prouver mes dires pour faire comprendre à la guerrière qu'elle n'avait vraiment aucune raison de s'en faire? Balayant le camp du regard, je vis soudainement ce que je cherchai. Une boule de mousse qui traînai près de la Pouponnière. M'approchant à part furtif, m'efforçant de prendre une position de chasseur des plus correct en me basant sur ce que j'avais vu des apprentis qui s'entraînaient souvent à pratiquer ce qu'ils avaient appris, sans remarquer ma queue qui restait dressée comme un épis, j'approchai aussi silencieusement que possible, puis, au dernier moment, je me jetai férocement sur la boule et la mordillai avec fougue, la griffant rageusement avant de finalement l'envoyer rouler plus loin, puis, d'un bond, je me redressa, toute fière de mon attaque.

"Tu as vu? J'aurais fait pareil avec un ennemi d'un autre Clan! Ils n'ont qu'à bien se tenir!"

La fierté m'emplissait le cœur et me réchauffait, me faisant oublier la neige qui parsemait à présent mon doux pelage brun duveteux de tâches blanches glacées, et le trempai.

_________________
"La brume nous recouvre et nous emmène dans nos plus beaux rêves ou nos pires cauchemars"




Cadows et autres:
 


Brumy miaule en #660066
avatar
Jeune félin
Voir le profil de l'utilisateur
Jeune félin
PUF : Illu
Multi-comptes : Boule de Menthe
Féminin
Heart Points : 625
Ven 22 Déc - 17:16
L'esprit traumatisé de Biche Mélancolique passa rapidement à autre chose qu'a un mâle... de toute façon, la petite elle-même semblait vouloir penser à quelque chose de plus joyeux. Cela arrange bien la guerrière, moins elle pense à ces terrifiants chats, mieux elle se porte!


La guerrière regarda d'un air amusé la petite chatonne se dresser avec fierté et déclamer qu'elle était une chatonne très forte et même qu'elle souhaitait devenir cheffe lorsqu'elle serait grande.

Cela vit, chose miraculeuse, sourire la femelle, cette petite scène lui rappelant avec délice ses propres jeunes années (même si Bichette, elle, n'a jamais voulu devenir cheffe de clan).
La marron avait elle aussi un sourire sur les babines, mais celui-ci se transforma rapidement en une petite bouille concentrée tandis qu'elle chassait une boule de mousse près de la pouponnière.
La position était assez bonne pour quelqu'un de l'âge de la petite Patte de Brume, si l'on exceptait sa queue, dressée derrière elle comme un étendard et ses pattes arrière un peu trop raide et bruyante.
En la regardant attaquer sauvagement la boulette de mousse, la guerrière soupira avec nostalgie. Regarder cette petite jouer lui avait rappelé ses deux passages à la pouponnière... voir ses filles jouer comme cela lui manquait, mais bon, on ne peut pas arrêter le temps...

Lorsque la petite bagarreuse se redressa avec fierté vers la guerrière, celle-ci avait déjà repris son habituelle expression facile mi-rêveuse, mi-triste. Elle sourit doucement lorsque la petite femelle lui annonça avec fierté que les ennemis du clan du vent allaient être sauvagement mordillés s'ils ne restaient pas à leur place.

Le contentement de soi et la joie resplendissait hors du petit corps de la femelle assise dans la neige... d'ailleurs, son pelage commençait à s'affaisser sous le poids des flocons de neige fondue.
Pour éviter que la femelle n'attrape froid, et pour garder la douceur visuelle du pelage de Patte de Brume, la triste ancienne reine tendit la patte pour la passer rapidement sur le pelage de la chatonne, en un geste instinctif et maternel.

Une fois toute la neige enlevée, Biche Mélancolique se rassit à quelques longueurs de queue de la petite pour restaurer cette barrière que seul le sang peut ouvrir et elle chercha ses mots pour éviter de doucher l'enthousiasme de la novice.

"Ton courage fait chaud à voir, Patte de Brume" commença Biche Mélancolique avec son habituel ton distrait.
Elle poursuivit avec un petit sourire timide  "
Je suis sûre que les guerriers ennemis que tu rencontreras seront terrifiés en pensant à tes coups de griffes, s'ils ne te repèrent pas avant avec ton étendard avant"
Elle prononça cette dernière phrase d'un ton égal et en secouant sa propre queue, pour bien montrer que c'était d'elle qu'elle parlait et que la guerrière ne se moquait pas des capacités de la petite.

"Est-ce que tu aimerais me dire qui t'a appris ces positions de combat ?"
continua la femelle avec cette question rhétorique, en espérant relancer la fierté de la petite femelle comme cela.

_________________
Patte d'Os- Nuage d'Os

Boule de Menthe
avatar
Jeune félin
Voir le profil de l'utilisateur
Jeune félin
PUF : Pepo/Brumy/Danette
Multi-comptes : ///
Féminin
Heart Points : 460
Mer 3 Jan - 16:06
Tandis que la guerrière venait enlever la neige de mon pelage d'un coup de patte très doux, je sentis mon cœur se réchauffer. Quelle douce sensation... cette femelle qui, avec ce geste, montrait qu'elle s'inquiétait ne serait-ce qu'un peu pour ma santé, me donna un plaisir sans nom, c'était, à mes yeux, une sorte de preuve d'amour, car mon père aussi, lorsqu'il s'inquiétait pour moi, me montrer son amour, d'une certaine façon. Je fus un peu déçu de la voir retourner s'asseoir plus loin, mais imaginai bien que c'était normal, dans un sens.

"Ton courage fait chaud à voir, Patte de Brume"

Me répondit-elle finalement en souriant doucement.

"Je suis sûre que les guerriers ennemis que tu rencontreras seront terrifiés en pensant à tes coups de griffes, s'ils ne te repèrent pas avant avec ton étendard avant"

Je fis une mine boudeuse envers moi-même. Ma queue avait encore dépassé! Un petit "Crotte de Souris!" m'échappa tandis que j'agitai justement cette queue un peu trop rebelle à mon goût, d'un air agacé. A chaque fois elle ressortait, par le Clan des Etoiles! M'écoutera-t-elle un jour?!

"Est-ce que tu aimerais me dire qui t'a appris ces positions de combat ?"

Mes oreilles remuèrent en entendant la question de la guerrière et je revins à moi-même en souriant, en fait, c'était officiellement Nuage de Loup qui me l'avait montré, mais mon père m'avait aidé à l'améliorer, et je me basai sur les apprentis qui à chaque fois s'entraînaient devant leur tanière, pour les plus jeunes, tout excités à l'idée de devenir guerriers, pour encore approfondir la dite techniques et en apprendre d'autres. Au final, plus d'un chat avait contribué à ce résultat, de manière volontaire ou pas d'ailleurs... Replongeant mon regard étincelant bleu de joie de vivre dans le jaune mélancolique de la guerrière, je finis par lui répondre, toujours aussi excitée et enjouée:

"En fait, c'est Nuage de Loup qui me l'a montré en premier, mon papa m'a aidé à l'améliorer, et je me base aussi sur les apprentis quand ils jouent ou révisent à leur tanière, pour encore mieux approfondir et pour en apprendre d'autres, comme celle-là par exemple!"

Me retournant à nouveau, la boule de mousse dans ma ligne de mire, je me mis à courir vers elle et à lui donner un violent coup de tête, la boule vola mais un chat normal, faisant à peu près ma taille et mon poids, si la technique était correctement faite, serait tombé sur le flanc. Attendant donc qu'elle retombe, je me jetai dessus et la griffai, imaginant que c'étaient les flancs d'un chat adverse que je griffai. Puis, une fois ma démonstration terminée, je me rassis, léchant mes pattes pleines de mousse, me secouant légèrement pour déloger les quelques flocons qui s'étaient incrustés dans ma fourrure, le regard à nouveau étincelant de fierté envers moi-même, bombant le torse.


_________________
"La brume nous recouvre et nous emmène dans nos plus beaux rêves ou nos pires cauchemars"




Cadows et autres:
 


Brumy miaule en #660066
Invité
Invité
Dim 4 Fév - 20:27
Invité
La guerriere s'amusa, sans mechancete, de la mine boudeuse du chaton. C'était important et cela montrait qu'elle prenait à coeur son entrainement et qu'elle était fière de son propre progrès. Biche Mélancolique la regarda se débattre un moment avec sa queue avant d'avoir un peu pitié et lui demanda d'une voix douce où elle avait appris ces petites positions de combat. La Baudelaire des chats s'inquiéta un moment de voir les oreilles de la chatonne remuer (avait-elle fait une bêtise ?) mais son mal être s'abaissa au moment même où le soruire de Patte de Brume revient.

La jeune future apprentie lui annonça, avec une pointe de fierte, que son travail était le fruit de plusieurs. Biche Mélancolique trouva même une pointe d'amusement dans la réponse, mais elle ne dit rien, ne voulant pas doucher l'enthousiasme de la femelle.

L'ancienne reine regarda la chatonne s'acharner sur une pauvre boulle de mousse qui trainait sur le sol, elle ne comprennait pas trop bien la manoeuvre (elle ne se souciait pas beaucoup du combat) mais l'ardeur que mettait la petite femelle à montrer ses capacités ne pouvait que rendre le clan du Vent fier de posseder une telle guerrière en puissance. Un petit sourire perça en se rendant compte qu'elle voyait devant elle l'avenir de tout un clan.

"C'est très bien, Patte de Brume. Ton futur mentor sera ravi de posseder une telle apprentie, c'est très simple, il aura surement rien d'autre à rajouter à tes connaissances". Biche Mélancolique pencha la tête sur le côté. "Ce que tu fais est très bien, mais n'oublie pas de continuer à t'entrainer pour rendre Souffle du Faucon fier de toi".

Biche Mélancolique, qui n'avait pas autant parler depuis des lunes, adressa un petit clin d'oeil à la chatonne.

"Si je n'avais pas déjà Nuage du Loup, j'aurais pût demander à notre chef à te prendre comme apprentie".
avatar
Jeune félin
Voir le profil de l'utilisateur
Jeune félin
PUF : Pepo/Brumy/Danette
Multi-comptes : ///
Féminin
Heart Points : 460
Sam 3 Mar - 2:42
Tandis que je me redressai en laissant finalement ma boule de mousse tranquille, je vis la guerrière me faire un petit sourire.

"C'est très bien, Patte de Brume. Ton futur mentor sera ravi de posséder une telle apprentie, c'est très simple, il aura surement rien d'autre à rajouter à tes connaissances. Ce que tu fais est très bien, mais n'oublie pas de continuer à t’entraîner pour rendre Souffle du Faucon fier de toi."

S'exclama-t-elle d'un ton à la fois très doux et enthousiaste, la fierté était fortement présente.

"Si je n'avais pas déjà Nuage du Loup, j'aurais pût demander à notre chef à te prendre comme apprentie."

Ajouta et acheva la femelle avec un clin d’œil complice. Je ne pu m'empêcher de bomber le torse, manquant d'en tomber, tant la fierté m'envahissait. Elle venait sans aucun doute de me dire les plus belles paroles du monde. Je sentis même des larmes poindre aux creux de mes yeux... C'est dire! Restant immobile pendant quelques secondes et ne sachant que dire, essayant tant bien que mal de garder l'équilibre malgré mon torse un peu trop bombé, je finis par accourir vers la femelle en miaulant gaiement, et par me blottir contre elle, ronronnant bruyamment, les larmes de joie ruisselant le long de mes joues.

Après avoir frotté ma tête contre son doux pelage, m'étant assise à ses côtés, je la regardai avec un immense sourire sur les babines et des reste de larmes aux creux des yeux, les oreilles dressées et la queue frétillante d'excitation. Des étoiles plein les yeux.

"Merci, Biche Mélancolique! C'est la plus belle chose qu'on m'ait jamais dite... j'aurais adoré t'avoir en mentor, moi aussi!"

Lui faisant un autre sourire radieux, je me blottie ensuite à nouveau contre elle en ronronnant fortement. Je m'étais rarement aussi heureuse avec un chat, à part avec papa et Nuage du Loup... est-ce que c'était ça, d'avoir une maman?... Eh bien j'adorai! J'aurai aimé que cette sensation dure pour toujours... même si Biche Mélancolique le refuserait certainement si elle l'apprenait... je venais officiellement de l'adopter comme nouvelle maman et j'étais la chatonne la plus heureuse du monde!

HRP:
 


_________________
"La brume nous recouvre et nous emmène dans nos plus beaux rêves ou nos pires cauchemars"




Cadows et autres:
 


Brumy miaule en #660066
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Un chaton toujours plus turbulent. [PV Bichette]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heart Cats :: Les Clans :: Clan du Vent :: Camp :: Grande Place-
Sauter vers: